I. Présentation

Armagetron est un jeu multiplateforme inspiré du film Tron sorti en 1982. Le principe est simple, vous êtes le pilote d'un véhicule futuriste dans une arène avec plusieurs adversaires (personnes sur le même clavier, sur un serveur distant ou des intelligences artificielles). Chaque véhicule laisse une trace derrière lui, trace qui ressemble à un mur et vous détruit si vous le percutez (que ce soit votre trace ou celle de vos adversaires).
Vous disposez de deux mouvements principaux : virage à 90° à droite ou bien virage à 90° à gauche (vous pouvez faire un demi-tour en faisant deux virages successifs). 

Tout se passe assez rapidement dans une ambiance futuriste très agréable (les fans du film seront ravis). La prise en main est très rapide mais la stratégie de "traçage" peut s'avérer plus longue à maitriser.

II. Installation

Vous connaissez la chanson, comme d'habitude, une simple ligne de commande est nécessaire à l'installation d'Armagetron (étant donné qu'il est présent dans les sources officielles d'Ubuntu) :

apt-get install armagetron

Pour les possesseurs de Windows ou d'autres distributions, rendez-vous sur la du site officiel.

III. Configuration

Les possibilité de configuration et de customisation de ce jeu sont immenses, c'est pourquoi je ne vais m'attarder que sur les options principales, je vous laisserai le plaisir d'aller découvrir toutes les possibilités de ce superbe jeu !

Configuration des joueurs :

Voici le premier menu, vous pouvez y modifier les options de chaque joueurs (jusque 4 joueurs locaux). Dans ce menu vous pouvez configurer chaque joueur ainsi que la division de l'écran, en cas de match à plusieurs sur la même machine. Par exemple, voici les options du premier joueur :

Vous pouvez, bien entendu modifier vos touches de contrôle, mais également les touches de contrôle de la caméra (car vous pouvez déplacer la caméra comme bon vous semble tout au long du jeu), etc.

Nous allons à présent voir les principales options système :

Les options d'affichage :

  • Écran :
Vous pouvez y régler la taille et la résolution de votre écran, le mode fullscreen ou non, le fait de laisser la fenêtre ouverte par dessus les autres applications, la "capture" de la souris, etc.
  • Préférences :
Vous pouvez activer ou désactiver tous les petits "effets de lumières" comme les explosions, les étincelles, la taille des murs de l'arène mais également l'affichage (ou pas) des FPS, du score, de votre ping, des ennemis, etc.
  • Détails :
Ici on s'occupe du rendu graphique du jeu, les reflets sur le sol, la police d'écriture, la texture des objets, du sol, des murs, ...
  • Performances :
3 ou 4 petits "plus" qui permettent d'optimiser le rendu graphique. Mais à dire vrai, ce jeu est tellement léger au départ qu'il est inutile de toucher à ces paramètres.

Les options de son :

Dans ce menu nous pouvons choisir la taille du buffer son anisi que la qualité sonore désirée

Autres options :

Ce menu nous permet d'activer le mode "moviepack" qui permet d'afficher des graphismes plus proche du film dont il est inspiré : Tron. Nous pouvons également afficher ou non les textes apparaissant lors du jeu, la langue du jeu ainsi que les commandes "système" du clavier, genre l'apparition de la console, la capture d'écran, l'affichage du score, le switch fullscreen, etc.

Bien, voici donc pour ce tour d'horizon des options d'armagetron, nous allons désormais lancer une partie, mais avant cela, nous pouvons, elle aussi, la paramétrer, voici le menu Jeu :

Jeu en local :

Ce menu vous permet de jouer en local, sur la même machine (après avoir configuré la séparation de l'écran). Personnellement, nous sommes allés jusqu'à 3 joueurs sur le même clavier, ce qui était assez marrant !

Jeu en réseau :

Ici vous pouvez jouer en réseau, réseau local ou par Internet. Si vous choisissez Internet, vous arriverez sur une liste de serveur où vous n'aurez qu'a choisir votre serveur :

Configuration du jeu :

Voici où se paramètre votre partie. Dans ce menu vous pouvez choisir le nombre d'ordinateurs contre lesquels vous souhaitez jouer (jusqu'à 22), leur niveau (entre 20 et 100), la taille de l'arène, la vitesse du jeu, la taille des murs des motos, le nombre d'équipes, etc.


Voila, comme vous l'avez constaté, il y a beaucoup de "etc." dans cet article, et pour cause, les possibilités de configuration de ce jeu sont énormes, je vous laisse le plaisir d'aller faire un tour dans ces options. De toutes façons, une petite description est affichée sur chaque ligne de configuration, qui vous expliquera, en détail, toutes les lignes et toutes les possibilités.


J'espère vous avoir donné l'envie de jouer à ce superbe jeu (qui, je le rappelle, ne nécessite que très peu de ressources).

P.S. Si vous voulez que je parle d'un jeu en particulier le mois prochain, j'examinerai vos requêtes avec plaisir :)