Quelques définitions

Logiciel libre :

Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre le logiciel. Richard Stallman a formalisé la notion de logiciel libre dans la première moitié des années 1980 puis l’a popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF) (source )

Les quatre libertés fondamentales du logiciel libre sont :

  1. Liberté d’ exécuter le programme pour tous les usages : Vous pouvez exécuter (utiliser) un logiciel libre, quoi que vous en fassiez
  2. Liberté d’ étudier le fonctionnement du programme : Vous avez accès au code source du logiciel
  3. Liberté de redistribuer les copies : Vous pouvez faire autant de copies d’un logiciel libre que vous le souhaitez, vous pouvez distribuer ces copies et aussi les revendre.
  4. Liberté d’ améliorer le programme et de publier vos améliorations : Vous pouvez modifier un logiciel (allant de la traduction à une modification majeure, vous pouvez créer un nouveau logiciel à partir d’un logiciel libre

Les logicels non-libres sont dit "propriétaires". Ils violent une ou plusieurs des libertés énoncées ci-dessus.

Attention : Logiciel libre ≠ Logiciel gratuit (freeware)

  • Un logiciel libre n’est pas forcément gratuit (c’est assez rare mais cela existe)
  • Un logiciel gratuit n’est pas forcément libre (exemple : Firefox)

    Projet GNU :

Le projet GNU (acronyme de GNU’s Not Unix) a débuté en 1984 sous l’initiative de l’américain Richard Stallman Son but était de créer un système d’exploitation libre et complet.
Comme le système d’exploitation propriétaire UNIX était déjà utilisé par de nombreux informaticiens et que ses qualités étaient largement reconnues, GNU a été développé avec le souci d’une parfaite compatibilité avec UNIX sous la forme de composants logiciels individuels.
Lorsque le noyau (kernel en anglais) Linux a été disponible au début des années 1990, le rapprochement du projet GNU avec ce dernier s’est opéré tout naturellement pour donner naissance à GNU/Linux, un système d’exploitation libre agrémenté de nombreux logiciels. (source )