Bluefish, un éditeur Web très puissant

Présentation :

  • Démarrage très rapide, seulement quelques secondes sont nécessaires afin qu’il soit opérationnel.

    • Navigation entre les fichiers ouverts grâce à des onglets (3500 pages ouvertes simultanément pour test)
    • Fonctions annuler et répéter illimitées
    • Coloration syntaxique PHP, HTML, C, Java, Javascript, SQL, CSS, …
    • Possibilité de créer une coloration syntaxique
    • Numérotation des lignes
    • Intégration parfaite dans Gnome, KDE, Xfce, …
    • Catalogue des fonctions PHP, HTML, CSS
    • Traduit dans une multitude de langues (français, anglais, allemand, espagnol, russe, italien, …)
    • Auto complétion des balises HTML
    • Possibilité de créer et d’exécuter des macros
    • Client FTP intégré
    • Possibilité de créer des raccourcis claviers personnalisés

    Installation :

    Premièrement, mettre les sources de téléchargement à jour
    apt-get update Puis installer le logiciel
    apt-get install bluefish L’installation est terminée, pour exécuter ce programme, il suffit de taper bluefish dans la console ou bien d’aller le chercher dans le menu applications d’Ubuntu ou Xubuntu.

    Conclusion :

    Pour ma part, c’est le logiciel le plus complet que je connaisse dans le domaine des éditeurs Web. J’ai essayé beaucoup de logiciels sous Windows (Notepad++, Weaverslave, PHPEd entre autres), aucun n’égale Bluefish.
    Je vous invite à aller voir le site officiel de Bluefish qui est cité en bas de cet article afin d’en savoir plus et de découvrir toutes ses fonctionnalités. Installez-le, utilisez-le et amusez vous.


    Un screenshot pris depuis ma distribution Xubuntu, vous pourrez voir l’intégration parfaite avec Xfce.

    Sources :