Le Logiciel Libre, vers un futur radieux

Nous pouvons alors nous demander à quel futur est promis le Logiciel Libre et s’il saura finalement s’imposer comme l’excellence ultime en matière de logiciel.

  • Linux, une prise de conscience collective et un déploiement massif
    2008 est une année clef pour le développement des distributions GNU/Linux dans le grand public :
  • La part de marché des ordinateurs vendus pré-chargés avec Linux a été multiplié par… 28 en Angleterre depuis janvier 2007, passant de 0,1 à 2,8%. * Source

    Cela est en très grande partie dû à l’introduction importante des Netbook (notamment l’, le Cloudbook et le ), en effet ces ultra-portables qui, pour la plupart, sont réservés à une navigation Internet (d’où leur nom) et tournent généralement sous une distribution Linux (mis à part si le constructeur propose une version alternative équipée de Microsoft Windows XP (c). Microsoft Windows Vista (c) est incapable de tourner sur ce genre de configuration).

  • Et c’est en France qu’Asus réalise la meilleure opération avec son ultra-portable. Le fabricant réussit à prendre la quatrième place à Toshiba au classement des meilleurs vendeurs et affiche une croissance de 338% ! Au deuxième trimestre 2008, Asus a écoulé 149 000 ordinateurs dont 74% d’Eee PC (110 260 unités). Les ultra-portables ont la cote auprès des Français. Ils représentent 10,6% des ventes d’ordinateurs portables (55% des livraisons d’ordinateurs).

    Les Netbook ont donc grandement contribué au boom des distributions GNU/Linux grand public… mais ils ne sont pas les seuls. En effet, Linux arrive aussi à gagner du terrain sur d’autres types de matériels :

  1. Les consoles de salon : la puissante PlayStation 3 de Sony tourne sur un noyau Linux

    1. Les téléphones portables : de plus en plus de téléphones portables tournent sous GNU/Linux, d’ailleurs une explosion de smartphone sous Linux est attendue l’année prochaine avec l’arrivée de la plateforme mobile OpenSource de Google : Android .
    2. Les baladeurs numériques, les PDA…
      Les systèmes d’exploitation Open Source ont donc la cote parmi le public et les chiffres ne disent pas le contraire :

      • Linux affiche donc en juin sa plus forte progression mensuelle, avec une part de marché qui augmente de 0,2 point pour atteindre 0,80% . Mais surtout, Linux a quasiment doublé sa part de marché en un an 0,43% de part de marché à la même époque en 2007. Parmi les explications plausibles, citons la démocratisation des distributions, de plus en plus simples à essayer et à installer. *

        Mais pourquoi un intérêt si brusque du grand public pour les plateformes libres ? Les causes sont nombreuses :

  2. Les ultra-portables sont pour la plupart basés sur un matériel très spécifique et requièrent une modification très importante des systèmes d’exploitations qui y résident, Microsoft ne peut développer un nouveau système pour chaque Netbook. Les distributions GNU/Linux possèdent une modularité très importante et leurs code source étant ouverts à tous, les constructeurs créent alors avec facilité un système pour leurs produits.

    1. Microsoft Windows Vista (c) connaît beaucoup de difficultés pour s’imposer face à Windows XP (c) et n’arrive pas à convaincre le grand public. Les distributions libres arrivent alors comme des alternatives sérieuses face au dernier né de la multinationale américaine.
    2. Le matériel Apple (c) reste encore très coûteux pour ce qu’il offre, notamment pour les professionnels, le logiciel libre propose maintenant des logiciels professionnel de très grande qualité et rivalisant directement avec les alternatives de la firme à la pomme, de plus les éditeurs de logiciels professionnels proposent maintenant leurs suites pour GNU/Linux (Adobe, par exemple est entrain de travailler avec Google pour porter PhotoShop sous Linux).
      • Les logiciels libres deviennent des références
        Qui de nos jours de connaît pas Mozilla Firefox, OpenOffice.org ou VLC ? Le libre devient une référence pour certains de ces logiciels, et le grand public le sait. Firefox avec son déploiement massif (notamment depuis la version 3.0) connaît un succès sans précédent :

    Graphique de l'évolution de Firefox 3

    Firefox devient le navigateur par excellence et ne semble pas s’arrêter dans sa lancée, Microsoft voit alors le taux d’utilisation de son navigateur Internet Explorer baisser de mois en mois…

    Même si le renard de feu est surement le meilleur exemple du déploiement des logiciels libres dans le grand public, il ne cache pas moins VLC qui reste "LE" lecteur multimédia par excellence et cela peu importe la plateforme. En effet, venant avec la majorité des codecs audio et vidéos (mis à par le format Real de Real Player) il sait tout lire (ou presque…). VLC devient alors l’un des logiciels les plus téléchargés au monde (sa version 0.8.6 approche la barre des 100 millions de téléchargement).

    VLC est aujourd’hui utilisé dans de nombreux programme notamment dans FreePlayer (le lecteur interne à la Freebox HD de Free), mais aussi dans pas mal de systèmes de diffusion Vidéo et Audio (radio et Tv) où il reste maitre en la matière.

    Le troisième est dernier programme qui devient une référence et perce massivement pour l’utilisation Grand Public est la suite bureautique OpenOffice.org, même sa lourdeur est très contestée il n’en reste pas moins une excellente alternative à la suite bureautique Microsoft Office (c).

    Mais pourquoi OpenOffice.org sait convaincre ?

  3. Sa gratuité, en effet la suite Microsoft Office coûte plusieurs centaines d’euros, OOo lui coûte… 0 euro (s’pas cher !).

    1. Sa compatibilité face aux formats numériques, OOo est compatible (et rétro-compatible) avec la majorité des formats numériques bureautiques, et offre contrairement à Microsoft Office le support du .odf qui est aujourd’hui un standard international.
    2. Sa facilité de prise en mains
    3. Sa communauté et sa documentation très importante

    Le logiciel libre a devant lui un avenir radieux, il sait convaincre le grand public et reste une alternative sérieuse face aux logiciels propriétaires. Son fort déploiement montre alors qu’il saura s’imposer dans les années à venir comme référence.

    • Jaussoin Timothée – Webmaster de Framabéarn

    Cet article à été repris et quelque peu modifié, l’article original se trouve ici :

    Vous avez aimé cet article ?
    Merci de cliquer ici :
    scoopeo_url=’https://generation-linux.fr/index.php?2008/08/06/130-le-logiciel-libre-vers-un-futur-radieux