CrunchEee, une distribution extrêmement légère et rapide pour votre EeePC

I. Présentation

CrunchEee est une dérivée de la distribution . CrunchBang est une distribution basée sur Ubuntu incluant OpenBox, un des environnements de bureau le plus léger qui soit et des applications GTK+.
Cette distribution a été développée à partir d’une Ubuntu minimaliste et a été conçue pour un excellent rapport légèreté/performances.

Revenons à CrunchEee, voici la liste officielle des applications incluses dans cette distribution :

  • Le dépôt d’ est activé et le noyau est installé par défaut ainsi que le package eee-control .

    • Le thème par défaut a été modifié avec des icônes plus petites.

    • Le terminal Terminator .

    • .

    • avec le montage automatique des périphériques.

    • L’éditeur .

    • .

    • , un client mail.

    • , un lecteur de flux.

    • , un client FTP.

    • , un client BitTorrent.

    • .

    • XChat , un client IRC.

    • , un lecteur de podcasts.

    • Le client de messagerie .

    • , un client de microblogging.

    • Divers outils et logiciels tels que File Roller, Evince PDF viewer, etc.

    Voici le screenshot officiel de CrunchBang (identique à celui de CrunchEee)
    II. Installation

    Premièrement, téléchargez l’iso de CrunchEee disponible ou .

    Ensuite, installez cet iso sur une clé USB via l’utilitaire UNetbootIN. Si vous ne l’avez pas sur votre machine, téléchargez le package sur le puis indiquez-lui le chemin de votre iso ainsi que votre clé USB sur laquelle vous souhaitez l’installer.

    Ceci étant fait, mettez votre clé USB sur un port de votre EeePC, appuyez sur Echap lors du boot pour lui indiquer qu’il doit booter sur votre clé et lancez l’installation de CrunchEee 🙂

    III. Test et optimisations diverses

    J’installe donc cette distribution sur mon EeePC 900. Installation très simple (Ubuntu) et très rapide. J’obtiens donc un beau bureau tout vide avec un beau Conky de lancé. Génial !

    Le menu Openbox

    Premièrement, faites un clic droit, vous pouvez voir qu’il y a un menu assez complet. Je vais vous décrire le principal :

    Run Program : Super pratique, une petite barre de lancement (accessible également via Alt+F2) sans aucun artifice (juste un champ de texte)
    Terminal, Web browser, File Manager, …
    : Ce sont des liens vers les applications de votre choix (accessible très rapidement)
    Internet : Un sous-menu comportant des liens vers les applications Internet (Firefox, Xchat, gFTP, …)
    Préférences :
    (voir screenshot) Composé de plusieurs sous-parties :

      • Compositing * : Active/Désactive les effets (transparence par exemple)
      • Conky config * : Édition du fichier de configuration, redémarrage de Conky
      • Openbox Config * : Configuration d’Openbox (tout le configuration est possible d’ici, les programmes au démarrage, la configuration totale de ce menu, la configuration des bureaux virtuels, de la souris, …)
      • User Interface Settings * : Gestion des thèmes d’OpenBox
      • Screensaver & Power management * : Gestion de l’écran de veille et de l’alimentation
      • Choose wallpaper * : Choisir ses Wallpapers (via le logiciel Nitrogen)
        System : Gestion complète du système (mises à jour, affichage, synaptic, gdm, services/démons, dossiers partagés, logs, utilisateurs, …)
        Help :
        Liens vers l’aide (FAQ, Tips, Thèmes, …)
        Lock screen : Bloque l’écran
        Exit :
        Arrêt de la machine

    Voilà pour le menu de base. Sachez qu’il est possible de la personnaliser entièrement et de manière extrêmement rapide et facile via Préférences -> Openbox Config -> GUI Menu Editor (interface graphique pour éditer le fichier de configuration /home/login/.config/openbox/menu.xml ).

    Notez que toute la configuration d’Openbox est effectuée grâce aux fichiers contenus dans le répertoire /home/login/.config/openbox .

    Conky

    Ce qui est également agréable dans CrunchEee est le fait que Conky soit intégré par défaut avec une configuration de base. Toutefois, j’ai décidé de changer quelque peu cette configuration. Voici le résultat sur ma machine :

    Si vous souhaitez le .conkyrc correspondant, le voici :

  • set to yes if you want Conky to be forked in the background

    background yes

    Use Xft?

    use_xft yes

    Xft font when Xft is enabled

    xftfont Sans_size=7

    Text alpha when using Xft

    xftalpha 1

    Update interval in seconds

    update_interval 1.5

    This is the number of times Conky will update before quitting.

    Set to zero to run forever.

    total_run_times 0
    own_window yes
    own_window_transparent yes

    own_window_type override

    own_window_type desktop

    own_window_type normal #use this if you want a nice shadow to appear around conky

    If own_window is yes, these window manager hints may be used

    own_window_hints undecorated,below,sticky,skip_taskbar,skip_pager

    Use double buffering (reduces flicker, may not work for everyone)

    double_buffer yes

    Minimum size of text area

    minimum_size 200 200

    Maximum width

    maximum_width 240

    Draw shades?

    draw_shades yes

    Draw outlines?

    draw_outline no

    Draw borders around text

    draw_borders no

    Draw borders around graphs

    draw_graph_borders no

    Default colors and also border colors

    default_color white
    default_shade_color black
    default_outline_color white

    Text alignment, other possible values are commented

    alignment top_left

    alignment top_right

    alignment bottom_left

    alignment bottom_right

    alignment none

    Gap between borders of screen and text

    same thing as passing -x at command line

    gap_x 12
    gap_y 12

    Subtract file system buffers from used memory?

    no_buffers yes

    set to yes if you want all text to be in uppercase

    uppercase no

    number of cpu samples to average

    set to 1 to disable averaging

    cpu_avg_samples 2

    Force UTF8? note that UTF8 support required XFT

    override_utf8_locale no
    ##############################################
    TEXT
    Hello :o)
    ${color #ffcb48}WiFi${hr 1}

    ${color white}IP: ${addr wlan0}
    ESSID: ${wireless_essid wlan0}
    Signal: ${wireless_link_qual wlan0}%

    Uptime:$alignr$uptime
    Temperature:$alignr$acpitemp C

    HD free:$alignr${fs_free /}

    RAM used:$alignr$mem
    Processeur:$alignr${cpu cpu1} %

    ${color #ffcb48}Top Processus${hr 1}
    ${color #red} $alignr PID CPU
    ${color white}${top name 1} $alignr${top pid 1} ${top cpu 1}
    ${top name 2} $alignr${top pid 2} ${top cpu 2}
    ${top name 3} $alignr${top pid 3} ${top cpu 3}
    ${top name 4} $alignr${top pid 4} ${top cpu 4} *

    Alias

Pour compléter cette petite personnalisation, j’ajoute ces lignes d’ alias dans le fichier /etc/bash.bashrc :

  • alias ll="ls -l"
    alias install="apt-get install"
    alias search="apt-cache search"
    alias update="apt-get update"
    alias la="ls -la"
    alias show="apt-cache show" *

    Script ACPI

Sur certaines machine, les hotkeys (touches avec FN) ne fonctionneront pas toutes. Pour cela, Simon a donné une petite astuce (merci beaucoup) que voici :

Nous allons remplacer le script eee-control par le script de qui fonctionne parfaitement bien.
Pour commencer, allez éditer le fichier /etc/modules pour commenter les lignes suivantes :

  • asus_eee * (peut-être que celle-ci ne se trouve pas dans le fichier)
  • i2c-i801 *
  • pciehp *
    Ne vous inquiétez pas, ils seront rajoutés avec le futur script 🙂

    Ensuite, nous allons pouvoir installer ce script. Pour cela, tapez simplement les lignes suivantes dans votre terminal :
    wget https://generation-linux.fr/dl/Intrepid_ACPI_scripts-EeePC.tar.gz
    tar xfvz Intrepid_ACPI_scripts-EeePC.tar.gz
    cd Intrepid_ACPI_scripts-EeePC/
    chmod +x acpi-scripts.sh
    ./acpi-scripts.sh install

    Enfin, avant de redémarrer votre machine, éditez le fichier de configuration autostart.sh ( Clic droit -> Preferences -> Openbox Config -> Edit autostart.sh )
    Commentez la ligne (sleep 1s && eee-control-tray) & et ajoutez cette ligne :

  • python /etc/acpi/eeepc/eeepc-statusicon.py & *

    Vous pouvez désormais redémarrer votre machine, vous verrez l’îcone de status dans votre panel et toutes vos touches hotkeys devraient fonctionner 🙂

    Voilà, j’en ai terminé pour cette petite présentation, j’espère vous avoir donné envie d’installer cette petite merveille, vous m’en direz des nouvelles 🙂