Tiny Tiny RSS, votre lecteur de flux RSS personnel

I. Pourquoi Tiny Tiny RSS ?

Il y a quelques semaines, comme je vous l’ avais dit , j’ai regardé la conférence de Benjamin Bayart, "". Cela a vraiment été un déclic chez moi.
Depuis, je suis en train de transformer toutes mes habitudes sur Internet. J’ai envie d’être le plus indépendant possible.
Je veux dire par là que je ne veux plus dépendre du moindre service extérieur et tout faire moi même (c’est à dire tout héberger chez moi). Vaste programme me direz-vous… En effet, j’ai résumé mes principaux "facteurs de dépendance" :

  • Netvibes (pour mes flux RSS, le suivi de plusieurs boites mails et, accessoirement, le programme télé)

    • Gmail (la chose qui va être, selon moi, la plus difficile à abandonner)
    • Google Analytics (pour les stats de Génération Linux et du )
      Remarquez que ces "facteurs de dépendance" sont assez peu nombreux, néanmoins, ils constituent à peu près 50% de mon temps passé sur Internet. Et, les habitudes étant tenaces, il va falloir de la bonne volonté pour se défaire de tout cela (ce qui est bien entendu mon cas).

    Pour commencer, j’ai donc décidé de me séparer progressivement de Netvibes. Je dois donc découper cela en deux étapes : les RSS d’un côté et les mails de l’autre (gestion de plusieurs boites). Ce soir je vais vous exposer la solution que j’ai retenu pour la lecture de mes liens RSS depuis mon serveur : Tiny Tiny RSS. Il existe d’autres alternatives exposées dans (qui m’a aidé à me décider).

    II. Présentation

    Comme je vous l’ai dit, TIny Tiny RSS est un lecteur de flux (RSS ou Atom) basé sur à installer sur un serveur Web (en l’occurrence ici, chez moi) afin qu’il soit accessible partout ou vous soyez. À ne pas confondre donc avec Liferea qui, lui, nécessite un client installé sur chaque machine.

    Voici quelques fonctionnalités intéressantes de Tiny TIny RSS (ou ttrss) :

  • Supporte le liens RSS, RDF, Atom

    • Supporte l’import/export de fichiers OMPL
    • Installation et configuration facile
    • Possibilité de créer plusieurs comptes sur la même machine
    • Raccourcis clavier
    • Supporte les podcasts

    III. Installation

    Assurez-vous d’avoir un serveur web ( Apache par exemple), PHP et un SGBD (PostgreSQL ou MySQL) en état de marche.
    Ensuite rendez-vous à ou pour télécharger la dernière version (1.3.2).

    Extrayez votre archive dans votre répertoire Web (par défaut /var/www) puis donnez-lui les droits de l’utilisateur Apache grâce à cette commande :

    chown -R www-data:www-data /var/www/tt-rss-3.1.2

    Ensuite, importez les tables SQL nécessaires grâce au fichier ttrssschema***.sql. Pour cela, vous pouvez utiliser phpmyadmin ou la ligne de commande :

    bash$ mysql -u root -p
    mysql>create database ttrss;
    mysql>use ttrss;
    mysql>source /var/www/tt-rss-3.1.2/schema/ttrssschema***.sql

    Une fois ce fichier importé, copier l’exemple du fichier de configuration et éditez-le pour renseigner les informations de la base de données (tels que le nom de la base de données, de l’utilisateur, etc.) :

    cp /var/www/tt-rss-3.1.2/config.php-dist /var/www/tt-rss-3.1.2/config.php
    vi /var/www/tt-rss-3.1.2/config.php

    Ceci étant fait, vous pouvez désormais vous connecter à Tiny Tiny RSS grâce à l’URL http://votre_serveur.fr/tt-rss-3.1.2 (si vous n’avez pas renommé le répertoire).

    IV. Configuration, démonstration

    Par défaut, vous pouvez accéder à vos flux et à l’interface de paramétrage sans authentification. Pour remédier à cela, nous allons activer le mode multi-utilisateurs dans le fichier de configuration de Tiny Tiny RSS (que je vous invite à parcourir) : define(‘SINGLE_USER_MODE’, false);

    Ensuite, le login et mot de passe par défaut sont : admin/password . Reconnectez-vous en tant qu’administrateur puis créez un compte à votre nom si vous en voulez un autre.

    Rendez-vous ensuite dans les préférences de ttrss :


    Dans ce premier onglet " Preferences ", vous pouvez, entre autres, changer votre mot de passe, votre thème, paramétrer les options de mails, activer les catégories, le moteur de recherche, activer l’affichage des images, des icônes, etc.
    Je vous laisse explorer toutes ces options.

    Dans le deuxième onglet, vous gérez vos flux (abonnements ou désabonnement) et même importer vos flux Netvibes ou Goggle grâce aux fichiers OPML (très pratique !).

    Les deuxième et troisième onglets servent à créer des filtres ou des tags sur les flux existants.

    Enfin, l’onglet "User" permet de gérer les comptes utilisateurs (avec les différents droits d’accès).

    Si vous voulez essayer Tiny Tiny RSS, rendez-vous sur .

    Enfin, pour une configuration plus poussée, rendez-vous sur de Lone Wolf !

    V. Conclusion

    Voici donc pour cette petite présentation de Tiny TIny RSS. Je trouve cet outil très pratique, très rapide et très agréable à utiliser.
    De plus, l’équipe de développement est .

    Je pense donc avoir trouvé le remplaçant idéal de Netvibes (en tout cas pour la partie RSS), il me reste à trouver un logiciel pour la gestion de mes différentes boites mails (je pense utiliser OpenGoo mais si vous avez d’autres idées, je suis preneur !)

    J’espère vous donner également peu à peu l’envie de vous affranchir de tous ces "facteurs de dépendance" 🙂 J’attends vos remarques à ce sujet avec grande impatience !

    À bientôt !