Artica: Une console Web d’administration d’un serveur Linux pour entreprises

Artica en 3 mots :

Artica est un "front-end" d’administration d’un serveur Linux développé en Ajax/PHP et FreePascal.

Qui peut être intéressé ?

Vous gérez une petite entreprise, vous ne disposez pas des compétences Linux pour aborder les sujets tels que la messagerie, le proxy, le serveur de fichier, le VPN et le VDI mais vous souhaitez vous en équiper à moindre coûts.

  • Continuez à lire ce billet. *

    Vous êtes expert Linux voir un "geek" et ce depuis plusieurs années.

    Pour vous Linux n’a pas de "secrets"…

  • Fermez cette page, cela ne vous intéressera pas. *

    Les distributions Linux supportées :

    Artica est développé d’abord sous Debian/Ubuntu et porté pour supporter OpenSuse, Mandriva, CentOS et Fedora.

    Quels sont les modules et logiciels affectés par Artica ?

  • Artica est en charge de gérer les logiciels suivants : *

    La messagerie:

  • Le relais: Postfix, SpamAssassin, ClamAv, Amavis, milter-greylist, policyd, alermime, ASSP, milter-dkim, OpenDKIM, dkim-filter, Kaspersky Antispam, Kaspersky Antivirus. *

  • Les boîtes aux lettres : RoundCube, cyrus-imap, Zarafa, imapsync *

    Le serveur de fichier :

  • Samba, Kaspersky For Samba, ScannedOnly, rsync, NFS, DropBox, Xapian (moteur de recherche), BackupPC *

    Le proxy Internet

  • Squid, DansGuardian, AddZap, squidGuard, ufdbGuard, C-ICAP *

    Le VPN avec OpenVPN

    Le Virtual Desktop Infrastructure

  • VirtualBox, ThinClient2 *

    La gestion utilisateur :

  • OpenLDAP et Mysql. *

    Les groupwares

  • RoundCube, OpenGoo, Drupal, Joomla, SugarCRM *

    Artica quelles sont les différences ?

    Faire un panel web, pour tout développeur, c’est pas si compliqué que cela…

    Une représentation des paramètres par des champs et formulaires: Cela, toutes les consoles déjà existantes proposent ce principe.

    Un démon

    Artica va plus loin en rajoutant démon qui tourne en tâche de fond .

    Ce démon à pour but de surveiller et de "réparer" des dysfonctionnements qui pourraient être trouvés en cours de production.

    En faites, grâce à Internet et fort d’une énorme communauté, l’ensemble des erreurs et leurs solutions sont déjà disponibles.

    Ce démon est prévu pour rencontrer ces erreurs et y apporter les corrections de façon dynamique.

    Un fil conducteur.

    L’ensemble des logiciels malgré qu’ils soient développés chacun de leur côté sont alors rassemblés dans la console afin d’établir un fil conducteur en fonction d’un service donné. L’exemple le plus frappant c’est par exemple la gestion de Roundcube en multi-domaines qui est associée avec la possibilité de créer plusieurs instances postfix. Chaque organisation ajoutée dans la console dispose alors de son propre relais de messagerie et de son propre WebMail. On ne parle pas d’Amavis, Spamassassin,milter-greylist mais on parle d’anti-spam et de gestion de quarantaine, le démon est la pour paramétrer les modules en fonction des besoins. ### Du Sexy !

    Fini les consoles d’administration austères en Times New Roman. La console est entièrement en Ajax. Des illustrations proposent de comprendre d’un premier coup d’oeil la fonctionnalité et son intérêt. ### Multi-administrateurs

    La composition des utilisateurs s’effectue de la sorte : On créé des organisations. Chaque organisation dispose de groupes utilisateurs qui hébergent des utilisateurs. Chaque groupe dispose de droits spécifiques. La console web s’adapte à ces droits et n’affiche que les fonctionnalités privilégiées. L’ensemble de ces modules sont régis par une base de données commune : OpenLdap . Tous les modules sont coordonnés autour de la gestion des utilisateurs où via chaque profil, un utilisateur peut avoir accès aux services ou non. L’interface multi-utilisateurs et multi-administrateurs défie les règles de la "ligne de commande" permettant de rassembler et d’automatiser l’ensemble des wikis disponibles sur le net. Quelques mots sur les fonctionnalités : * Nombreuses options de sauvegarde.

    • Possibilité de "clusteuriser" Mysql et le serveur de boîtes aux lettres cyrus
    • Gestion multidomaine
    • Quarantaine par domaine / par utilisateur
    • Gestion de Virtual IP
    • Gestion de l’intégralité des paramètres Postfix (à ce que je sache, c’est la seule suite logicielle proposant cette fonctionnalité au monde)
    • Annuaires basés sur OpenLDAP pour des temps de réponse défiant toute concurrence
    • Configuration par domaines / groupes / utilisateurs / Carnets d’adresses
    • Outils de statistiques avancés
    • etc.
      Comment l’installer ?

    Difficile de décrire la suite en quelques mots, l’installation étant simplisme: Vous choisissez l’une des distribution suivante : Fedora, CentOS, SuSe, Debian Ubuntu (i386 de préférence bien que cela marche sur du 64bits). Vous installez votre distribution préférée avec le minimum de paquetages. Par exemple pour Debian, on préférera une NetInstall, pour Ubuntu on préférera Ubuntu server. Puis, je vous donne rendez-vous sur cette page web: téléchargez le module (setup-debian,setup-ubuntu,setup-fedora…) correspondant à votre distribution. j’ai pris setup-debian comme exemple. tar -xf setup-debian.tgz -C /root/ chmod 777 /root/setup-debian /root/setup-debian ### L’installation se passe en 3 étapes:

    1. Le setup va vous télécharger/installer tous les modules nécessaires au fonctionnement de Artica (php,mysql,openldap…)
    2. le setup va vous télécharger et vous installer artica.
    3. par le menu du setup, vous allez choisir le comportement du serveur (Serveur de messagerie, Serveur de fichiers, proxy internet).
      Une fois l’installation effectuée, on se connecte sur la page web par : https://serveur:9000 Le compte utilisateur sera soit " Manager " et le mot de passe " secret " ou bien soit " admin " et mot de passe "secret" (le compte diffère en fonction de votre distribution). Une fois entré dans la console, bon jeux ! Pour les vrais pressés, une image ISO à base de debian est disponible afin de faire tout le nécessaire en posant qu’une seule question au boot : Que voulez-vous faire de ce futur serveur ? Il y a juste un temps d’attente un peu long lors du formatage du disque dur… Vous trouverez des photos d’écrans ici